Si vous êtes de fidèles lectrices (ou lecteurs…qui sait!?), vous vous rappelez sûrement que Miss Caprice m’avait offert le calendrier de l’avent Benefit pour mon anniversaire. J’ai ouvert avec joie et excitation chacune des portes contenant un produit de la marque, et j’aimerais aujourd’hui partager avec vous mes coups de coeur.

photo 1

Sachez tout d’abord que sur vingt-quatre portes, trois contenaient de petits bijoux; une broche à cheveux minuscule, un bracelet élastique et un collier à fil tout replié et impossible à porter. Tous portant fièrement la mention « Made in China ». Disons qu’on aurait pu s’en passer!

Parmi les vingt-et-une autres, quelques-unes m’ont permis de découvrir de nouveaux produits, et d’autres n’ont fait que confirmer mon amour pour les produits Benefit. Si je peux résumer en un mot la caractéristique commune des échantillons, ce serait lumineux. Et c’est ce que je recherche toujours! Le look qui fait croire au sommeil réparateur, à une nuit de dix heures, tête reposée sur une taie en soie. L’air frais et dispo, prête à commencer la journée. Bref, ce teint bonne mine que je n’ai pas eu depuis un bon bout de temps!

Commençons tout d’abord par un classique, celui que j’avais adopté avant mon calendrier. L’encre pour les joues et les lèvres Benetint est un produit que j’apprécie particulièrement à cause de sa tenue. Il fait des joues rosies par le froid et donne tout de suite un petit je ne sais quoi au visage, un air en santé. Certaines lectrices m’ont dit qu’elles avaient de la difficulté à l’appliquer; en effet, il ne faut pas trop traîner et se dépêcher à l’étendre sur la pommette avec les doigts. Comme c’est une encre liquide, il ne faut pas en mettre trop car la peau absorbe le liquide et peut tacher des endroits non-souhaités. Mais lorsqu’elle est bien appliquée, elle dure toute la journée. Un gros coup de coeur pour moi! Benetint a deux soeurs, Chachatint et Posietint. Chacha est plus corail et Posie, plus rosée. Les deux sont également des encres selon l’emballage, mais elles n’ont pas du tout la même texture. Elles s’apparentent plus à un gloss et leur tenue est un peu moins bonne, selon moi. Par contre, moins d’erreurs possibles lors de l’application! C’est donc un bon début pour les néophytes en matière d’encre.

benefit-tintJ’étais bien heureuse de voir pendant plusieurs jours apparaître des produits enlumineurs et spécifiquement pour les cernes. J’ai pu tester une base fixante pour cache-cernes et ombres à paupières que j’ai bien aimée, dû à sa facilité d’application. Le Stay Don’t Stray aide le cache-cernes et les OAP à mieux tenir et fait déjà une différence lorsqu’on l’applique pour cacher les parties plus ombragées sous l’oeil. J’avais également un mini pot de It’s potent!, une crème illuminatrice regard promettant d’atténuer les cernes. Je n’ai pas vu de réelle différence, mais je l’appliquais religieusement quand même. Ce que j’ai préféré pour venir à bout des cernes est le Ooh la lift; c’est un anti-cernes éclat instantané, et ma foi, ils n’ont pas tort! Il éclaire la peau sous les yeux et du coup, on se sent beaucoup moins fatiguée lorsqu’on jette un oeil à son reflet dans le miroir. C’est le produit que je compte acheter plein format quand j’aurai terminé mon échantillon.

ohhlaliftParlons maintenant de la base. J’ai pu essayer le Porefessional, mais je dois vous dire que je ne suis pas la candidate idéale pour ce genre de produit. Il promet de minimiser l’apparence des pores (vous savez, ces petits trous bruns qu’on voit un peu partout sur le visage, principalement près des narines), mais les miens sont vraiment très fermés. Mon esthéticienne m’avait déjà mentionnée que j’étais très chanceuse parce qu’ils étaient plus serrés que la normale, donc moins visibles, mais en même temps, quand quelque chose s’y loge, c’est très dur de s’en débarrasser. Résultat: bouton qui prend des mois à sortir et qui a un cycle sans fin. Bref, j’ai essayé le Porefessional et je crois qu’il fait un bon travail. J’ai cherché pour vous sur le net et il est le coup de coeur de plusieurs maquilleuses et blogueuses. Il peut également atténuer les petites rides. J’avais également le That gal, qui est une bonne base de teint et en plus, c’est un enlumineur de visage. Il est rosé et donne un fini doux et satiné à la peau, qui sera prête à recevoir votre fond de teint ou votre poudre. Je l’aime bien, mais il ne bat pas ma base Primed and Poreless de Too Faced.

Viennent ensuite les enlumineurs de teint, mes produits favoris ces temps-ci! Parmi le Girl meets pearl, le Sunbeam, le Highbeam et Watt’s up!, c’est celui-ci qui arrive bon premier. Il s’applique comme un rouge à lèvres, mais sur le haut des pommettes, juste en haut du blush. Effet bonne mine garanti! J’ai bien aimé le Girl meets pearl, qui est plus rosé. Le Highbeam (je ne l’ai pas appliquée sur ma main, désolée!) est selon moi trop brillant. Je l’utilise au coin des yeux internes parfois. J’en ai acheté il y a quatre ans un plein format, et il est encore dans ma trousse à maquillage, presque plein. Je pense utiliser le Sunbeam cet été, sur un teint bronzé. Pour l’instant, il n’est vraiment pas dans ma palette!

photo 2Par ordre de parution: Girl meets pearl, Watt’s up! et le Sunbeam

Benefit-Watts-Up-001Côté mascaras, il y avait les deux produits de la marque, le They’re real! et le Bad gal. Pour les avoir déjà essayés, ces mascaras ne me disent absolument rien.  Autant pour leur tenue que leur effet immédiat. J’avais une prime avec mon calendrier qui contenait le mascara « Buxom », de Bare Escentuals, que je préfère grandement. Il fait des cils touffus et les allonge. Une belle découverte quand on veut faire changement du Clump Crushers de Covergirl, le meilleur que j’aie pu essayer à date. Ah! Et il y avait aussi le liner Bad Gal Waterproof. Il est bien, mais ne tient pas autant que je le croyais. Certains crayons coûtent moins chers et sont plus efficaces.

Trois petites boîtes ressemblant à des fards compacts, format miniature, m’ont permis de découvrir la poudre bronzante Hoola, le blush Coralista et la poudre illuminatrice visage Dandelion. J’aime beaucoup cette poudre, qu’on applique avec parcimonie à la fin du maquillage sur le front et les joues. Pour ce qui est de la poudre bronzante, mon coeur appartient à la Chocolate Soleil de Too Faced, et la Hoola ne m’a pas fait changer d’idée. Le blush Coralista a une tenue plutôt ordinaire, mais comme son nom l’indique, il a une belle couleur corail.

Benefit-Dandelion-a-Brightening-Face-Powder-With-BrushFinalement, trois brillants à lèvres étaient présents. Le Coralista (même type de teinte que le blush), le Sugarbomb et le Ultra plush. À part sentir les bonbons, aucun de ces gloss ne m’a impressionnée. Couleurs neutres, tenue très moyenne, rien pour me précipiter chez Sephora et en acheter une caisse.

Et la question que vous vous posez toutes pour l’an prochain: est-ce que ce calendrier vaut l’investissement de 80$?  Si vous ne connaissez pas beaucoup la marque et que vous êtes un peu trop enthousiaste vis-à-vis les calendriers de l’avent comme moi, oui! C’était un réel plaisir d’ouvrir les portes chaque matin, avant mon maquillage, et d’essayer le produit sur-le-champ. Merci, grande soeur!