En me démaquillant hier, j’ai pensé que je ne vous avais jamais parlé de mes lingettes et cotons!  Vous avez peut-être entrevu mes cotons Shiseido cet été, ils sont toujours mes favoris. Je les utilise pour me démaquiller les yeux, appliquer ma lotion tonique ou mon eau micellaire. Bien épais et si doux, ils n’ont rien à voir avec les tampons de pharmacie. Le paquet est très gros et dure longtemps. À 9$, pourquoi s’en passer!

Je vais vous avouer un petit secret. Il m’arrive parfois d’être trop fatiguée le soir pour procéder à un démaquillage en bonne et due forme avec débarbouillette, lait et tout le tralala. Vous savez, ces soirs où l’on revient d’un bal ou d’un rendez-vous galant aux petites heures? Bon d’accord, alors ces soirs où on est crevée après avoir préparé le souper, réglé les nombreuses chicanes entre frères, fait les lunchs de toute la famille et qu’on s’est endormie devant notre téléroman…  Ces soirs-là, j’utilise mes lingettes Olay.  Je déteste les lingettes pré-humidifiées qui sentent le chimique, font parfois rougir la peau et finissent par sécher. Celles-ci sont sèches au départ. Il suffit de les mouiller un peu pour les faire mousser. Elles ne moussent pas beaucoup, juste assez. J’utilise la version non-parfumée pour peau sensible.  Elles démaquillent même les yeux si vous portiez un maquillage léger sinon, il suffit d’ajouter un peu de démaquillant.  Elles sont géniales en voyage, j’en glisse quelques-unes dans ma trousse et ainsi, je n’ai pas besoin d’amener de bouteille de démaquillant.

Alors, vous les utilisez en cachette vous aussi?